T'es branché sur quel futur?

Le futur est en constante mutation. Chaque décision, chaque action va générer le fameux effet papillon qui interviendra d'une manière ou d'une autre dans le monde. Personne ne peut prétendre contrôler parfaitement ce qu'il va se passer. On peut bien réfléchir aux conséquences, anticiper, mais il est illusoire de penser que nous maîtrisons l'avenir.


À moins que... 


À moins que toute l'humanité ne devienne l'esclave de l'intelligence artificielle. Là, on pourrait dire qu'on commence à connaître le futur. Si tout le monde se mettait à suivre les flèches virtuelles qui sont sans cesse en train de clignoter sur nos écrans, dans nos médias, sur les réseaux, nous ne serions plus en mesure d'interférer sur le futur.

Un futur programmé, c'est sûrement  très bien pour les ordinateurs, mais désastreux pour les humains. Nous avons à notre naissance un potentiel personnel. Pour qu'il puisse se révéler, se développer, il faut des forces vitales, du mouvement, et surtout, de la liberté. On a donc un futur mouvant, inconnu, en constante évolution, et un autre qui pourrait être anticipé, dirigé, programmé. 

Comparons chaque futur à une radio. Le futur numéro 1 serait une chaîne sur laquelle on diffuserait uniquement de la musique, et le futur numéro 2, une chaîne où on diffuserait des informations ou des reportages. 
Chaque individu posséderait sa propre radio, branchée soit sur la chaîne numéro une soit sur la chaîne numéro deux.


Les personnes qui disserteraient sur les reportages tiendraient des propos totalement différents de celles qui parleraient de la musique.


Et si une personne disait qu'elle trouve qu'on parle beaucoup trop sur la radio, l'autre la prendrait pour une folle, puisque sur sa chaîne à elle, il n'y a que de la musique. Vous voyez où je veux en venir ?


Tant qu'on ignore ou qu'on renie l'existence d'autres chaînes, on parle dans le vide, on se déchire inutilement et on génère des tensions ou des guerres absurdes.
A chacun de comprendre qu'il existe plusieurs programmes, avec la possibilité de changer de fréquences...


Restons ouverts, attentifs et réceptifs pour choisir une direction tout en  accueillant les forces d'un futur à créer qui se profile à l'horizon...